bancal


bancal

bancal, ale [ bɑ̃kal ] adj.
• 1747; de banc, les pieds d'un banc étant souvent divergents
1(Personnes) Qui a une jambe ou les jambes torses, et dont la marche est inégale. bancroche, boiteux, claudicant. Des enfants bancals.
2Se dit d'un meuble dont les pieds sont inégaux et qui n'est pas d'aplomb. Une table bancale.
3(Abstrait) Qui manque de rigueur, d'équilibre, de fondement. Un raisonnement complètement bancal. boiteux.

bancal, bancale, bancals adjectif et nom (ancien provençal bancal, de banc) Qui a une jambe ou les jambes torses. ● bancal, bancale, bancals (synonymes) adjectif et nom (ancien provençal bancal, de banc) Qui a une jambe ou les jambes torses.
Synonymes :
- bancroche (vieux)
bancal, bancale, bancals adjectif Littéraire. Torse, en parlant des jambes. Dont l'un des pieds est plus court que les autres : Fauteuil bancal. Qui est mal établi, sans base solide : Raisonnement bancal.bancal, bancale, bancals (difficultés) adjectif Orthographe Masc. plur. : bancals. ● bancal, bancale, bancals (homonymes) adjectif bancal nom masculinbancal, bancale, bancals (synonymes) adjectif Qui est mal établi, sans base solide
Synonymes :
- erroné
Contraires :
bancal, bancals nom masculin Vers 1800, sabre courbe de la cavalerie légère. ● bancal, bancals (homonymes) nom masculin bancal adjectif

bancal, ale, als
adj. Dont les jambes sont d'inégale longueur, boiteux.
|| Fig. Meuble bancal.
Phrase bancale, mal équilibrée, peu correcte.

⇒BANCAL, ALE, ALS, adj. et subst.
I.— Adj. et subst.
A.— [En parlant d'une pers., d'un animal] Qui a une jambe ou les jambes tortues :
1. L'instituteur n'avait pas d'accent, mais il n'avait pas de voix. Je ne l'ai jamais vu qu'essoufflé, enroué. Toujours bancal aussi, toujours boiteux, toujours gaucher.
GIRAUDOUX, Simon le Pathétique, 1926, p. 13.
Emploi subst. [En parlant d'une pers. seulement] :
2. Extraordinaire cortège! de bancroches, de bancals, mutilés, vineux de sang, qui gémissaient au long des chemins.
J. DE LA VARENDE, Nez-de-cuir, gentilhomme d'amour, 1936, p. 14.
[En parlant des jambes d'une pers.] Tortu :
3. ... sa grosse tête triangulaire au crâne aplati, ses jambes bancales, son torse à bedon, sa peau noire inspiraient la plus vive répulsion au ministre; ...
A. ARNOUX, Rêverie d'un policier amateur, 1945, p. 17.
B.— P. anal. [En parlant d'un meuble, d'un bâtiment, des jambages de lettres, etc.] Qui a des pieds de longueur inégale, qui présente une hauteur inégale. Chaise bancale, fauteuil bancal, maison bancale :
4. La salle était absolument déserte. Des mouches grésillaient dans l'air. Dans une cage jaune posée sur le comptoir bancal, un perroquet, toutes plumes retombées, était affaissé sur son perchoir.
CAMUS, La Peste, 1947, p. 1333.
C.— Au fig. Qui n'est pas établi sur des bases solides, qui est mal équilibré, qui manque de rigueur. Budget bancal, paix bancale, raisonnement bancal :
5. Les pensées trompent et mentent; notre adversaire a toujours raison sur quelque point. Quel raisonnement n'est bancal?
MAURIAC, Journal 2, 1937, p. 176.
Spéc., arg. Qui n'est pas en situation régulière vis-à-vis de la loi, qui présente un caractère illicite. Maison bancale. Maison de jeu clandestine (L. LARCHEY, Dict. hist. d'arg., Nouv. Suppl., 1889).
Subst. La bancale était pleine de Grecs! (FRANCE 1907).
II.— Subst. masc. Sabre de cavalerie recourbé :
6. Ils [les deux soldats] arpentèrent successivement, (...) les chaussées de l'une et de l'autre [la Ville Haute et la Ville Basse], les faubourgs bêtement bourgeois de la seconde et les carrefours pittoresques de la première, frôlèrent alternativement, de leurs coudes et de leurs bancals, des devantures baissées de confiseries modernes et des bicoques sapées par l'âge, (...).
COURTELINE, Le Train de 8 h 47, 1888, 2me partie, 5, p. 153.
7. ... lorsque le hussard prit congé et qu'il sentit trembler la main d'Hélène dans la sienne, il murmura son prénom, puis s'échappa aussitôt en trébuchant dans son bancal.
AYMÉ, La Jument verte, 1933, p. 129.
PRONONC. ET ORTH. :[]. Ortho-vert 1966, p. 105, précise des bancals.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1426 subst. « pièce d'étoffe servant à recouvrir un banc » (R. des Stés sav. des départements, t. 6, p. 135 : .ii. bancs, .i. bancal rouge peu naillant armoyé des armes de Beauffort), attest. isolée; 2. a) 1747 adj. et subst. fam. « (d'une pers.) qui a les jambes tordues » (CAYLUS, Œuvres badines, p. 17 — Guillaume — : l'autre [de ces demoiselles] qui étoit bancale, ... Oh, dam!, dit la bancale), usité en parlant d'une femme tandis qu'on emploie bancroche à propos d'un homme jusqu'à la fin du XVIIIe s. (Ac. 1762-1798); b) p. ext. 1831 adj. « (d'un objet) mal équilibré » (LAMARTINE, Correspondance, p. 227 : j'envoie ce matin à Ladvocat pour le livre bancal une grande Harmonie); 1833 « (d'un objet muni de pieds) » (T. GAUTIER, Albertus, p. 127); 3. p. anal. 1819 arg. milit. « sabre à lame courbe » (Le Farceur du Régiment, 21 dans R. DAGNEAUD, Les Eléments pop. dans le lex. de La Comédie Humaine d'H. de Balzac, Quimper, 1954, p. 101).
1 empr. à l'a. prov. bancal « id. », 1240-50 (Roman de Flamenca, 381 dans LEVY (E.) Prov. : Entretan fai ben adobar La vila et encortinar De bancals e de bels tapitz, De bels palis, de bels samitz); à rapprocher du lat. médiév. bancalis « id. », 507-877 (Capitularia reg. franc., 32, 42 dans Mittellat. W. s.v., 1335, 11); 2 dér. de banc, étymol. 1; suff. -al, les pieds d'un banc étant souvent faits selon des tracés divergents.
STAT. — Fréq. abs. littér. :65.
BBG. — BRÜCH (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischen Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 296. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 28. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 138.

bancal, ale, als [bɑ̃kal] adj. et n. m.
ÉTYM. 1747, Caylus; de banc, les pieds d'un banc étant souvent divergents ou de longueurs inégales.
———
I Adj.
1 Se dit d'une personne ou d'un animal qui a une jambe ou les jambes torses et dont la marche est inégale. Bancroche, boiteux, claudicant; banban (fam.). || Des enfants bancals.
2 Se dit d'un meuble dont les pieds sont inégaux, et qui n'est pas d'aplomb. Branlant; boiteux. || Un siège, un tabouret, un escabeau bancal. || Une table bancale.Qui n'est pas d'aplomb. || Une petite maison toute bancale.
3 (Abstrait). Qui manque de rigueur, d'équilibre, de fondement. Aberrant, erroné, incorrect. || Un raisonnement complètement bancal.
1 On eût dit que les combinaisons équivoques, les solutions bancales, la misère morale et physique, le ratage sous toutes les formes l'attiraient irrésistiblement.
H. Troyat, la Malandre, p. 23.
———
II N. m. (Déb. XIXe). Vx. Sabre de forme recourbée. || Un bancal, des bancals (→ Bélière, cit.).
2 Titubant, son grand sabre cognant et s'embarrassant à tous les meubles, sans autre bonjour qu'un blasphème, (le soudard) lui signifiait, éructant et braillant, qu'elle eût à sortir son argent et à se hâter. Plusieurs fois même, comme elle tardait à s'exécuter, il avait à moitié dégainé son bancal et menacé la sainte fille de la partager en deux dans le sens de la longueur.
M. Aymé, le Passe-muraille, p. 153.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bancal — bancal, ale (ban kal, ka l ) adj. 1°   Qui a une jambe ou les jambes tortues.    Substantivement. Un bancal ; des bancals. 2°   Populairement. Un bancal, un sabre de forme recourbée. REMARQUE    Ce mot n est ni dans les anciennes éditions de l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bancal — Ban*cal , n.; pl. { cales}. [Sp., fr. banca, banco, bench. Cf. {Bench}.] An ornamental covering, as of carpet or leather, for a bench or form. [Webster 1913 Suppl.] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bancal — Bancal, was zu einer Bank gehört; daher Bancalassessor, Beisitzer bei einer Wechselbank; Bancalgefälle, Einnahmen der Bank; Bancalität, was zur Errichtung einer Bank nöthig ist …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bancāl — (Gewicht), so v.w. Buncal …   Pierer's Universal-Lexikon

  • bancal — BANCAL, ALE. adj. Il se dit populairement dans le même sens qu on dit Bancroche. Il est aussi substantif …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Bancal — Porté dans le Tarn et l Aveyron, le nom se rencontre aussi dans l Hérault, le Gard et en Provence. C est un toponyme évoquant un gradin ou une terrasse sur un terrain en pente. A noter l existence du lieu dit Bancals, métairie à Viviers lès… …   Noms de famille

  • bancal — s. m. 1. Pano de cobrir bancos. 2. Pano que se põe na mesa por baixo da toalha. 3. Peça de ferro chumbada na parte superior do peso dos lagares …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • bancal — sustantivo masculino 1. Terreno llano dispuesto en una pendiente en forma de escalera, aprovechable para el cultivo: Ante nuestros ojos se extendían los hermosos cultivos de los bancales de la sierra. 2. Terreno rectangular destinado para el… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • bancal — (Quizá del ár. hisp. manqála). 1. m. En las sierras y terrenos pendientes, rellano de tierra que natural o artificialmente se forma, y que se aprovecha para algún cultivo. 2. Pedazo de tierra cuadrilongo, dispuesto para plantar legumbres, vides,… …   Diccionario de la lengua española

  • Bancal — Vista cenital de campos de arroz abancalados en China …   Wikipedia Español